Dès lors que je me sens libre , le voyage a commencé.
Sur le chemin de cette quête du troubadour sacrée par le temps pris sur cette incarnation précieuse et éphémère, je quitte le bocal du confinement dès ce premier pas pour ne plus m’arrêter… l’équilibre réside dans le mouvement, peu importe le lieu où se poser, seule est belle la façon de voyager… de rencontrer , de se donner…
l’homme qui sait ne marche plus, il danse !
Catégories : Live